Répertoire

Le collectif GREMAUD/GURTNER/BOVAY, composé de Tiphanie Bovay-Klameth, Michèle Gurtner et François Gremaud, s’est formé en 2009 autour du spectacle KKQQ, leur première collaboration.

Depuis, les 3 artistes élaborent des pièces aux formats divers (spectacles, performances, films, expositions, etc.) qui composent année après année un répertoire sensible, comme une cartographie de communautés et des relations fines et multiples qui s’y trament.

Le collectif a développé et adopté un protocole de travail spécifique basé sur l’enregistrement, la retranscription fidèle sous forme de partitions puis la reproduction sur scène de leurs improvisations. Le processus d’écriture de toutes leurs créations s’apparente ainsi à un retour conscient et réfléchi à des données purement intuitives.

Ainsi ont été écrits Récital (2011), Présentation (2011), Chorale (2013, en collaboration avec Laetitia Dosch), Western dramedies (2014, en collaboration avec Samuel Pajand), Vernissage (2014), Les Potiers (2015), Le Fonds Ingvar Håkansson (2015, en collaboration avec Christian Lutz),  Les Sœurs Paulin (2015).

Pièce, qui célèbre leur dixième année de collaboration, est leur dixième pièce.

Pièce

Western dramedies

Chorale

Les Potiers

Récital

Vernissage

Les Soeurs Paulin

Fonds Ingvar Håkansson

KKQQ

Présentation

Au sein de la 2b company (co-fondée avec Michaël Monney), François Gremaud a développé un travail personnel d’auteur-metteur en scène.

Sa première création, My Way (2005), rencontre un joli succès critique et public.

Simone, two, three, four (2009) marque sa première collaboration avec le plasticien Denis Savary, ainsi qu’avec les comédiens Pierre Mifsud, Catherine Büchi et Léa Pohlhammer.

Re (2011), qui a obtenu le soutien Label+, marque sa seconde collaboration avec Denis Savary.

Il crée une première version de Conférence de choses en 2013, spectacle interprété et co-écrit par Pierre Mifsud. Le cycle complet de neuf Conférences de choses, d’une durée de 53 minutes 33 secondes chacune, est créé en 2015 à Lausanne et Paris. Présentée dans le cadre de la Sélection Suisse en Avignon en 2016, sa version intégrale dure huit heures et rencontre un important succès public et critique, en Suisse comme en France.

À l’invitation du Théâtre de Vidy-Lausanne, il écrit et met en scène Phèdre ! d’après la pièce de Jean Racine en 2017. Interprété par le comédien Romain Daroles, le spectacle – salué par la critique internationale – est joué dans le cadre du Festival d’Avignon 2019.

Il créée Giselle… interprétée par Samantha van Wissen en 2020, second volet après Phèdre ! et avant Carmen. (2023) de la trilogie qu’il entend consacrer à 3 grandes figures féminines des arts vivants classiques.

Interprétée par Aurélien Patouillard, Auréliens (2020) est la transposition sur scène d’une conférence qu’Aurélien Barrau a donnée à l’Université de Lausanne sur ce qu’il appelle « Le plus grand défi de l’histoire de l’humanité ».

À l’invitation de la Haute École des Arts de la Scène La Manufacture à Lausanne, il créée Aller sans savoir où (2021), conférence qui, en décrivant son propre processus d’écriture, aborde – outre des questions de modes opératoires – les questions de joie, d’idiotie et de réel qui sont au cœur du travail de son auteur.

Aller sans savoir où

Allegretto

Auréliens

Giselle…

Phèdre !

Conférence de choses

Re

Simone, two, three, four

Partition(s)

Pièce sans acteur(s)