Qui sommes-nous ?

Association fondée en 2005, la  2b company a constitué au fil des années un répertoire de créations originales réparties en trois axes:

  • Les productions signées par le collectif GREMAUD/GURTNER/BOVAY, composé de Tiphanie Bovay-Klameth, François Gremaud et Michèle Gurtner forment une collection de formes, de surgissements, et de spectacles.
  • Les expérimentations singulières et poétiques formées par le duo François Gremaud et Victor Lenoble.

La 2b company bénéficie du Contrat de confiance de la Ville de Lausanne et d’une convention de subventionnement du Canton de Vaud. Elle est Lauréate du 1er concours Label + Théâtre Romand pour le projet Re

François Gremaud est lauréat des Prix Suisses de Théâtre 2019.

Né en 1975 à Berne (Suisse), après avoir entamé des études à l‘École cantonale d’Arts de Lausanne (ECAL), François Gremaud suit à Bruxelles une formation de metteur en scène à l’Institut National Supérieur des Arts du Spectacle (INSAS).

2b company
Il co-fonde avec Michaël Monney l’association 2b company en 2005, structure avec laquelle il présente sa première création, My Way, qui rencontre un important succès critique et public. Son spectacle Simone, two, three, four en 2009 marque sa première collaboration avec le plasticien Denis Savary, ainsi qu’avec Pierre Mifsud, Catherine Büchi et Léa Pohlhammer. En 2009, à partir d’un concept spatio-temporel unique qu’il a imaginé, il présente KKQQ dans le cadre du Festival des Urbaines à Lausanne, qui marque le début de sa collaboration avec Tiphanie Bovay-Klameth et Michèle Gurtner.

Produits par la 2b company, ils fondent ensemble le collectif GREMAUD/ GURTNER/BOVAY et sous ce nom co-signent entre 2009 et 2019 Récital, Présentation, Western dramedies, Vernissage, Fonds Ingvar Håkansson, Les Potiers, Les Soeurs Paulin, Pièce et – en collaboration avec Laetitia Dosch – Chorale.

Dans le même temps, toujours au sein de la 2b company, François Gremaud poursuit ses activités de metteur en scène et présente Re en 2011, sa seconde collaboration avec Denis Savary. Il crée une première version de Conférence de choses en 2013, spectacle interprété et co-écrit par Pierre Mifsud. Le cycle complet de neuf Conférences de choses est créé en 2015 à Lausanne et Paris. Sa version intégrale dure huit heures et rencontre un important succès critique et public, en Suisse comme en France.
Il écrit et met en scène Phèdre! d’après la pièce éponyme de Jean Racine en 2017. Interprété par le comédien Romain Daroles, le spectacle est joué avec la Sélection Suisse en Avignon, dans le cadre du Festival d’Avignon 2019.

En 2018, il co-écrit et co-interprète Partition(s) avec Victor Lenoble, avec qui il crée Pièce sans acteur(s) en 2020.

Hors 2b company
Parallèlement à ses activités au sein de la 2b company, François Gremaud se met au service de divers projets. En 2009, il met en scène Ma Solange, comment t’écrire mon désastre, Alex Roux de Noëlle Renaude pour la Cie La Mezza Luna, plus de 18 heures de spectacle présentées en 18 épisode, spectacle intégralement repris à Théâtre Ouvert à Paris en 2017.

En 2014, au Festival d’Automne de Paris, il joue sous la direction de la compagnie française GRAND MAGASIN dans Inventer de nouvelles erreurs. Depuis 2014, au sein du collectif SCHICK/GREMAUD/PAVILLON, il présente X MINUTES, un projet évolutif inédit: le spectacle, d’une durée initiale de 0 minute, s’augmente de 5 nouvelles minutes — jouées dans la langue du pays d’accueil — à chaque fois qu’il est présenté dans un nouveau lieu.

Entre deux projets théâtraux, François Gremaud compose des chansons minimalistes (Un dimanche de novembre, album écrit, enregistré et diffusé en un jour) ou festives (Gremo & Mirou, une chanson de Noël chaque année depuis 2008) et intervient régulièrement à la Haute École des Arts de la Scène La Manufacture à Lausanne, dans les filières Bachelor (comédiens), Master (metteurs en scène), Formation continue et Recherche & Développement.

François Gremaud est lauréat des Prix Suisses de Théâtre 2019.

Revue Media

François Gremaud, délivreur de savoir ludique
Portrait, Fabienne Darge, Le Monde, 8 mars 2022

Le Matin Dimanche – La Joie, antidote au tragique
Portrait, Natacha Rossel, Le Matine Dimanche, 13 février 2022

François Gremaud, la joie comme pulsion de vie et de théâtre
Portrait, Natacha Rossel, 24 heures, 25 avril 2020

François Gremaud, les gais savoirs
Portrait, Eve Beauvallet, Libération, 15 novembre 2019

Lausanne, 11 novembre 2019. François Gremaud, acteur et metteur en scène suisse. © Niels Ackermann / Lundi13

Michèle Gurtner est une comédienne et performeuse suisse formée à la Scuola Teatro Dimitri.

À ses débuts elle intègre différents collectifs; entre autre au sein du collectif du Grü, du Théâtre du Grütli à Genève durant deux années, dont une année consacrée au Labo d’Enfer, recherche sur l’Enfer de Dante, sous la direction de différents intervenants dont Pascal Rambert, Marco Berrettini et Maya Bösch.

Elle fait également partie une année de l’ensemble du Théâtre du Poche à Genève.

Elle travaille en Suisse sous la direction d’Oscar Gomes Mata de la Compagnie l’Alakran, Maya Bösch, Marielle Pinsard, Christian Geffroy, Barbara Schlittler, ainsi qu’avec les chorégraphes Foofwa d’immobilité, Marco Berrettini et Yasmine Hugonnet. Elle cocrée également deux performances en collaboration avec Sebastien Grosset.

En France elle rejoint le travail de Vincent Thomasset, Tommy Millot, le collectif Grand Magasin, des vidéastes Alain Della Negra et Kaori Kinoshita, et plus récemment celui des metteurs en scène Maxime Kürvers et Philippe Quesnes.
Elle est interprète dans les dernières mises en scène de Jonathan Capdevielle; À nous deux maintenant, Cabaret Apocalypse, Rémi, et prochainement de Caligula.

Parallèlement à son travail d’interprète, elle poursuit une recherche collective et performative au sein du collectif GREMAUD/ GURTNER/ BOVAY, depuis 2009 ils élaborent ensemble un catalogue de formes courtes et d’autres, plus longues

Tiphanie Bovay-Klameth est née à Lausanne. Elle se forme comme comédienne à La Manufacture – HETSR de 2004 à 2007.

En 2008, elle rejoint l’univers des Deschiens et joue Salle des Fêtes de Macha Makeïeff et Jérôme Deschamps, spectacle présenté dans toute la France, au Portugal et en Espagne.

Au sein de la 2b company, elle travaille avec le metteur en scène François Gremaud (RE, en 2009). En compagnie de ce dernier et de Michèle Gurtner, elle fonde le collectif GREMAUD/GURTNER/BOVAY. À trois, ils créent KKQQ aux Urbaines, Récital à l’Arsenic, sont artistes associés du FAR festival de Nyon avec Présentation. Puis, ils créent Chorale, Western Dramedies, Les Potiers, Vernissage et Les Soeurs Paulin à l’Arsenic et au Centre Culturel Suisse de Paris, qu’ils présentent également en intégrale dans une collaboration avec le CCS et le Centre Pompidou, et enfin Pièce, au Théâtre de Vidy-Lausanne.

Tiphanie Bovay-Klameth collabore également avec Marielle Pinsard en jouant et en participant à l’écriture de plusieurs pièces, avec Joël Maillard ou encore Guillaume Béguin.
Parallèlement, elle a une grande expérience en tant qu’improvisatrice avec la Cie du Cachot, Lausanne-Impro, Improlabo, et fait partie de l’équipe suisse professionnelle d’improvisation avec laquelle elle a disputé la Coupe du Monde. Elle joue également à Paris Impro et remporte la Coupe avec l’équipe Trocadéro en 2018. En outre, elle donne des stages d’écriture de plateau à de jeunes comédiens dans le cadre de leur formation professionnelle.

En 2017, elle crée la compagnie TBK afin de réaliser ses propres projets et présente son premier solo : D’Autres.

Elle reçoit le prix François Silvant et fait l’ouverture de la Sélection suisse en Avignon 2018. En 2019, la Fondation vaudoise pour la culture lui décerne le Prix Théâtre.

Tiphanie sur le web

Sa compagnie
Cie TBK

© Charlotte Krieger

Victor Lenoble est né en 1985.

Formé au conservatoire de Dijon en art dramatique puis à l’ERAC (Ecole Régionale d’Acteur de Cannes) , il cofonde ensuite sa compagnie IRMAR (Institut des Recherches menant à Rien) en 2007 avec Mathieu Besset, Baptiste Amann, Olivier Veillon, Solal Bouloudnine et Lyn Thibault où il officie comme metteur en scène .

Les spectacles de l’IRMAR trouvent leur inspiration dans les écrits de John Cage, les mouvements DADA , Fluxus et la métaphysique. Ainsi, Du Caractère Relatif de la Présence des Choses, Les Choses : Quels enjeux pour un bilan les concernant ? , Le Fond des Choses : outils, œuvres et procédures, Four6 , L’apparition : son Emergence  seront présentés à la Ménagerie de Verre à Paris, au CDN de Gennevilliers, au festival Actoral à Marseille, au festival entre Cours et Jardins à Dijon, en Suède, en Suisse…

Dans le même temps il créer avec ce même collectif, l’OUTIL, structure mutualisée basée à Dijon portant les projets de ses différents membres et développant plusieurs collaborations en Allemagne et en Suède avec la compagnie INSTITUTET donnant le jour à plusieurs spectacles tels que Invisible Empire,  CLAP et Bones,  tous présentés à Berlin et à Malmö.

Comme acteur Victor travaille notamment avec Phillippe Quesne (La Mélancolie de Dragons), Jean-François Peyret ( Re : Walden, La fabrique des Monstres) ou encore Gwenael Morin, Emilie Faucheux, et Didier Carette.

En 2015 il cocréé le festival de Saint Germain le Rocheux en Côte d’Or où il s’attache à proposer des spectacles de création contemporaine en milieu rural avec les moyens du bord dans une atmosphère détendue et conviviale.

Depuis 2019 Victor est également devenu boulanger, il fabrique puis livre du pain au levain bio, et travaille avec des farines issues de variétés anciennes de blé, transformées sur le lieu de fabrication.

Victor sur le web

Le pain de Victor
Page Facebook